Rémy Bender R.B.

30/55
Projecteur à caillou, 2022
FR

Le paysage minéral et karstique de la dépression du Grand Cor (2584 m) est un espace où l’eau s’infiltre dans des gouffres et s’écoule dans des galeries de plusieurs kilomètres pour finalement ressortir au pied de la montagne. Le fonctionnement de ce projecteur est basé sur le système karstique même de ce lieu: un fragment de roche calcaire trouvé sur place est utilisé ici comme une archive du lieu. Des gouttes d’eau tombent sur le caillou en lente rotation. Au moyen d’une lampe et d’un objectif, l’image de cette pierre en mouvement est projetée sur une surface. Cette projection analogique donne à voir, à travers ce fragment minéral, une image spectrale du lieu.

Roche calcaire à nodules ferrugineux du Berriasien supérieur, bois, eau, moteur, lampe LED, bâche plastique.

EN

The mineral and karstic landscape of the Grand Cor depression (2584 m) is an area where water seeps into chasms and flows through galleries several kilometers long, finally emerging at the foot of the mountain. The operation of this projector is based on the karstic system of the place itself: a fragment of limestone found on site is used here as an archive of the site. Drops of water fall onto the rock in slow rotation. Using a lamp and a lens, the image of this moving stone is projected onto a surface. This analogue projection reveals, through this mineral fragment, a spectral image of the site

Upper Berriasian limestone with iron nodules, wood, water, motor, LED lamp, plastic sheeting.

Projecteur à caillou, HEAD Genève (CH).

© Rémy Bender

Détail de projection: Projecteur à caillou, HEAD Genève (CH).

© Rémy Bender

Vue d’exposition: Perspective du Creux, Kunsthaus Langenthal (CH).

© Cedric Mussano

Vue d’exposition, Perspective du Creux, Kunsthaus Langenthal (CH).

© Cedric Mussano

Projecteur à caillou, 2022
FR

Le paysage minéral et karstique de la dépression du Grand Cor (2584 m) est un espace où l’eau s’infiltre dans des gouffres et s’écoule dans des galeries de plusieurs kilomètres pour finalement ressortir au pied de la montagne. Le fonctionnement de ce projecteur est basé sur le système karstique même de ce lieu: un fragment de roche calcaire trouvé sur place est utilisé ici comme une archive du lieu. Des gouttes d’eau tombent sur le caillou en lente rotation. Au moyen d’une lampe et d’un objectif, l’image de cette pierre en mouvement est projetée sur une surface. Cette projection analogique donne à voir, à travers ce fragment minéral, une image spectrale du lieu.

Roche calcaire à nodules ferrugineux du Berriasien supérieur, bois, eau, moteur, lampe LED, bâche plastique.

EN

The mineral and karstic landscape of the Grand Cor depression (2584 m) is an area where water seeps into chasms and flows through galleries several kilometers long, finally emerging at the foot of the mountain. The operation of this projector is based on the karstic system of the place itself: a fragment of limestone found on site is used here as an archive of the site. Drops of water fall onto the rock in slow rotation. Using a lamp and a lens, the image of this moving stone is projected onto a surface. This analogue projection reveals, through this mineral fragment, a spectral image of the site

Upper Berriasian limestone with iron nodules, wood, water, motor, LED lamp, plastic sheeting.

Vue d’exposition, Perspective du Creux, Kunsthaus Langenthal (CH).

© Cedric Mussano

Le ciel sera noir, 2022
FR

Rémy Bender étudie et fabrique des machines activées par le vent et les éléments naturels. Le ciel sera noir est un recueil de ce travail avec des photos des machines dans leur élément, des croquis et des essais. Éditions Ripopée

Livre, 21 × 27,5 cm, 200 pages, impressions laser sur papier 100 gr,
couverture papier vert, reliure à spirale, Éditions Ripopée, Nyon (CH)

EN

Rémy Bender studies and builds machines activated by the wind and natural elements. Le ciel sera noir is a collection of this work, with photos of the machines in their element, sketches and tests. Éditions Ripopée

Book, 21 × 27,5 cm, 200 pages, laser printing on paper 100 gr,
green paper cover, spiral binding, Ripopée publishing, Nyon (CH)

Rémy Bender, Le ciel sera noir, Éditions Ripopée, 2022.

© coucoustudio

Rémy Bender, Le ciel sera noir, Éditions Ripopée, 2022.

© coucoustudio

Rémy Bender, Le ciel sera noir, Éditions Ripopée, 2022.

© coucoustudio

Rémy Bender, Le ciel sera noir, Éditions Ripopée, 2022.

© coucoustudio

Rémy Bender, Le ciel sera noir, Éditions Ripopée, 2022.

© coucoustudio

Rémy Bender, Le ciel sera noir, Éditions Ripopée, 2022.

© coucoustudio

Rémy Bender, Le ciel sera noir, Éditions Ripopée, 2022.

© coucoustudio

Le ciel sera noir, 2022
FR

Rémy Bender étudie et fabrique des machines activées par le vent et les éléments naturels. Le ciel sera noir est un recueil de ce travail avec des photos des machines dans leur élément, des croquis et des essais. Éditions Ripopée

Livre, 21 × 27,5 cm, 200 pages, impressions laser sur papier 100 gr,
couverture papier vert, reliure à spirale, Éditions Ripopée, Nyon (CH)

EN

Rémy Bender studies and builds machines activated by the wind and natural elements. Le ciel sera noir is a collection of this work, with photos of the machines in their element, sketches and tests. Éditions Ripopée

Book, 21 × 27,5 cm, 200 pages, laser printing on paper 100 gr,
green paper cover, spiral binding, Ripopée publishing, Nyon (CH)

Rémy Bender, Le ciel sera noir, Éditions Ripopée, 2022.

© coucoustudio

Topophonie, 2023
FR

avec Basile Richon

Topophonie est une installation utilisant la topographie d’un terrain comme partition sonore. De petites quantités d’eau provenant d’un stock d’eau de pluie préservé dans des cuves sont déversées dans des tuyaux alimentant l’installation. L’eau remplit ensuite des récipients en cuivre, compressant l’air et activant des sifflets situés dans des pavillons. S’adaptant aux réalités du terrain et aux rythmes des précipitations, l’œuvre se fait le porte-voix des particularités de cet environnement. Par la présence ou l’absence de son et la quantité d’eau dans les cuves, nous serons à même de mesurer mélodiquement et visuellement la pluviométrie de l’été 2023.

Cuivre, acier, aluminium, bois, PVC, tuyaux d’arrosage, matériaux de récupération.

EN

with Basile Richon

Topophonie is an installation that uses the topography of a piece of land as a sound score. Small quantities of water from a stock of rainwater preserved in tanks are poured into pipes feeding the installation. The water then fills copper containers, compressing the air and activating whistles located in pavilions. Adapting to the realities of the terrain and the rhythms of the rainfall, the work gives voice to the particularities of this environment. Through the presence or absence of sound and the quantity of water in the tanks, we will be able to measure the rainfall in the summer of 2023 both melodically and visually.

Copper, steel, aluminium, wood, PVC, garden hoses, salvaged materials.

Vue d’exposition: Vivement demain!, Bex & Art 2023, Bex (CH).

© coucoustudio

Vue d’exposition: Vivement demain!, Bex & Art 2023, Bex (CH).

© coucoustudio

Vue d’exposition: Vivement demain!, Bex & Art 2023, Bex (CH).

© coucoustudio

Vue d’exposition: Vivement demain!, Bex & Art 2023, Bex (CH).

© coucoustudio

Vue d’exposition: Vivement demain!, Bex & Art 2023, Bex (CH).

© coucoustudio

Topophonie, 2023
FR

avec Basile Richon

Topophonie est une installation utilisant la topographie d’un terrain comme partition sonore. De petites quantités d’eau provenant d’un stock d’eau de pluie préservé dans des cuves sont déversées dans des tuyaux alimentant l’installation. L’eau remplit ensuite des récipients en cuivre, compressant l’air et activant des sifflets situés dans des pavillons. S’adaptant aux réalités du terrain et aux rythmes des précipitations, l’œuvre se fait le porte-voix des particularités de cet environnement. Par la présence ou l’absence de son et la quantité d’eau dans les cuves, nous serons à même de mesurer mélodiquement et visuellement la pluviométrie de l’été 2023.

Cuivre, acier, aluminium, bois, PVC, tuyaux d’arrosage, matériaux de récupération.

EN

with Basile Richon

Topophonie is an installation that uses the topography of a piece of land as a sound score. Small quantities of water from a stock of rainwater preserved in tanks are poured into pipes feeding the installation. The water then fills copper containers, compressing the air and activating whistles located in pavilions. Adapting to the realities of the terrain and the rhythms of the rainfall, the work gives voice to the particularities of this environment. Through the presence or absence of sound and the quantity of water in the tanks, we will be able to measure the rainfall in the summer of 2023 both melodically and visually.

Copper, steel, aluminium, wood, PVC, garden hoses, salvaged materials.

Vue d’exposition: Vivement demain!, Bex & Art 2023, Bex (CH).

© coucoustudio

Agrophonie, 2020
FR

avec Basile Richon

Ce dispositif mécanique et acoustique interprète la morphologie du lieu en vibrations sonores par le biais d’un système topophonique. Interrogeant les rapports que nous entretenons avec le paysage environnant ainsi que nos manières de le percevoir, cette machinerie absurde s’évertue à donner voix aux champs.

Un bac verseur est rempli continuellement par le biais d’un robinet situé en amont. Le récipient se remplit durant une certaine durée (environ une à deux minutes), puis, par la force de son propre poids, se déverse dans six réceptacles indépendants. Ceux-ci conduisent alors l’eau aux six installations via des tuyaux de même longueur (25m). De par la géomorphologie quelque peu accidentée du champ, chaque tuyau subit une pente spécifique. Ainsi, le débit d’eau servant à activer chaque module est différent. Une séquence de murmures est alors chantée par l’ensemble de six topophones: Agrophonie.

Acier, aluminium, fil de pêche, bois, PVC, câbles, tuyaux, matériaux de récupération

EN

with Basile Richon

This mechanical and acoustic device interprets the morphology of the site into sound vibrations through a topophonic system. Questioning our relationship with the surrounding landscape and our ways of perceiving it, this absurd machinery strives to give voice to the fields.

A collection tank is continuously filled by an upstream tap. The container fills up over a period of time of around one or two minutes. Then, by the force of its own weight, it spills into six independent receptacles. These then convey the water to the six installations with 25 meters pipes. Because of the somewhat uneven geomorphology of the field, each pipe has a specific gradient. As a result, the flow of water used to activate each module is different. A sequence of whispers is then sung by the ensemble of six topophones: Agrophonie.

Steel, aluminium, fishing line, wood, PVC, cables, pipes, salvaged materials

Richon-Bender, Agrophonie, vue d'exposition: Bruissons, Bruson (CH), 2020

© Richon-Bender

Richon-Bender, Agrophonie, vue d'exposition: Bruissons, Bruson (CH), 2020

© Richon-Bender

Agrophonie, 2020
FR

avec Basile Richon

Ce dispositif mécanique et acoustique interprète la morphologie du lieu en vibrations sonores par le biais d’un système topophonique. Interrogeant les rapports que nous entretenons avec le paysage environnant ainsi que nos manières de le percevoir, cette machinerie absurde s’évertue à donner voix aux champs.

Un bac verseur est rempli continuellement par le biais d’un robinet situé en amont. Le récipient se remplit durant une certaine durée (environ une à deux minutes), puis, par la force de son propre poids, se déverse dans six réceptacles indépendants. Ceux-ci conduisent alors l’eau aux six installations via des tuyaux de même longueur (25m). De par la géomorphologie quelque peu accidentée du champ, chaque tuyau subit une pente spécifique. Ainsi, le débit d’eau servant à activer chaque module est différent. Une séquence de murmures est alors chantée par l’ensemble de six topophones: Agrophonie.

Acier, aluminium, fil de pêche, bois, PVC, câbles, tuyaux, matériaux de récupération

EN

with Basile Richon

This mechanical and acoustic device interprets the morphology of the site into sound vibrations through a topophonic system. Questioning our relationship with the surrounding landscape and our ways of perceiving it, this absurd machinery strives to give voice to the fields.

A collection tank is continuously filled by an upstream tap. The container fills up over a period of time of around one or two minutes. Then, by the force of its own weight, it spills into six independent receptacles. These then convey the water to the six installations with 25 meters pipes. Because of the somewhat uneven geomorphology of the field, each pipe has a specific gradient. As a result, the flow of water used to activate each module is different. A sequence of whispers is then sung by the ensemble of six topophones: Agrophonie.

Steel, aluminium, fishing line, wood, PVC, cables, pipes, salvaged materials

Richon-Bender, Agrophonie, vue d'exposition: Bruissons, Bruson (CH), 2020

© Richon-Bender

Hydrolon, 2018
FR

avec Basile Richon

L’Hydrolon est une installation qui interprète les fluctuations du Torrent de Sarrayer en séquences sonores, par le biais d’un système hydraulique et d’un phénomène électro-acoustique : le larsen. Cette installation a été réalisée lors de la résidence artistique et exposition Bocto #2 dans le Val de Bagnes, au cœur des Alpes suisses.

Bois, pvc, plastique, microphones, haut-parleurs, composants électroniques, câbles

EN

with Basile Richon

The Hydrolon is an installation that interprets the fluctuations of the Sarrayer stream into sound sequences, using a hydraulic system and an electro-acoustic phenomenon known as feedback. This installation was created during the Bocto #2 artistic residency and exhibition in the Val de Bagnes, in the heart of the Swiss Alps.

Wood, pvc, plastic, microphones, loudspeakers, electronic components, cables

Richon-Bender, vue de l’installation Hydrolon, résidence Bocto 2018, versegères (CH)

© Richon‑Bender

Richon-Bender, vue de l’installation Hydrolon, résidence Bocto 2018, versegères (CH)

© Richon‑Bender

Richon-Bender, vue de l’installation Hydrolon, résidence Bocto 2018, versegères (CH)

© Richon‑Bender

Hydrolon, 2018
FR

avec Basile Richon

L’Hydrolon est une installation qui interprète les fluctuations du Torrent de Sarrayer en séquences sonores, par le biais d’un système hydraulique et d’un phénomène électro-acoustique : le larsen. Cette installation a été réalisée lors de la résidence artistique et exposition Bocto #2 dans le Val de Bagnes, au cœur des Alpes suisses.

Bois, pvc, plastique, microphones, haut-parleurs, composants électroniques, câbles

EN

with Basile Richon

The Hydrolon is an installation that interprets the fluctuations of the Sarrayer stream into sound sequences, using a hydraulic system and an electro-acoustic phenomenon known as feedback. This installation was created during the Bocto #2 artistic residency and exhibition in the Val de Bagnes, in the heart of the Swiss Alps.

Wood, pvc, plastic, microphones, loudspeakers, electronic components, cables

Richon-Bender, captation: Hydrolon, 1:54.

© Richon‑Bender

Sédiments sonores, 2023
FR

Je suis arrivé après la tempête
Un arbre déraciné exposait à la surface
La structure osseuse du sol
Sous mes pas, les pierres calcaires bruitaient
Sédiments sonores d'un océan disparu

Un certain 24 juillet, une tempête dévaste une petite ville nichée au creux d'une vallée parmi les plis d'une très vieille chaîne de montagnes aux entrailles calcaires. Des tuiles volent, des arbres tombent, un artiste passe. Sédiments sonores est une installation composée d'éléments récupérés et d'outils analogiques bricolés, des platines vinyles sur lesquelles ont été déposées des pierres trouvées entre les racines d’un arbre tombé. Le frottement sur celles-ci d’une seconde pierre, mimant une aiguille, joue le fantôme d’une musique, des murmures et des crépitements. Une technologie rudimentaire au service de la nature permet à Rémy Bender de développer un univers sensible. Il cherche à faire entendre ce que ces sédiments millénaires ont à raconter. Ce travail est le fruit de sa résidence à la Villa Numa à la Chaux-de-Fonds en juillet-août 2023. Marie Gaitzsch

Platines vinyles, roches calcaires, métal, colsons, brique, matériaux de récupération, quatre éléments.

EN

I arrived after the storm
An uprooted tree exposed at the surface
The bony structure of the ground
Under my feet, the limestone sounded
Sonorous sediments of a vanished ocean

On a July 24th, a storm ravages a small town nestled in the hollow of a valley among the folds of a very old mountain range with limestone innards. Tiles fly, trees fall, an artist passes. Sédiments sonores is an installation composed of reclaimed elements and makeshift analog tools, turntables on which stones found among the roots of a fallen tree have been placed. The friction on these stones by a second stone, mimicking a needle, plays the ghost of a music, whispers, and crackles. A rudimentary technology in service to nature allows Rémy Bender to develop a sensitive universe. He seeks to make audible what these millennia-old sediments have to tell. This work is the result of his residency at Villa Numa in La Chaux-de-Fonds in July-August 2023. Marie Gaitzsch

Turntables, limestone, metal, colsons, bricks, salvaged materials, four elements.

Vue d'exposition: 75e Biennale, Musée des Beaux-Arts de la Chaux‑de‑Fonds (CH).

© Gaspard Gigon

Sédiments sonores, Villa Numa, La Chaux‑de‑Fond (CH).

© Rémy Bender

Sédiments sonores, Villa Numa, La Chaux‑de‑Fond (CH).

© Rémy Bender

Regarder / Watch

Après la tempête, livre d’archive, Résidence Villa Numa, La Chaux‑de‑Fond (CH).

© coucoustudio

Après la tempête, livre d’archive, Résidence Villa Numa, La Chaux‑de‑Fond (CH).

© coucoustudio

Sédiments sonores, 2023
FR

Je suis arrivé après la tempête
Un arbre déraciné exposait à la surface
La structure osseuse du sol
Sous mes pas, les pierres calcaires bruitaient
Sédiments sonores d'un océan disparu

Un certain 24 juillet, une tempête dévaste une petite ville nichée au creux d'une vallée parmi les plis d'une très vieille chaîne de montagnes aux entrailles calcaires. Des tuiles volent, des arbres tombent, un artiste passe. Sédiments sonores est une installation composée d'éléments récupérés et d'outils analogiques bricolés, des platines vinyles sur lesquelles ont été déposées des pierres trouvées entre les racines d’un arbre tombé. Le frottement sur celles-ci d’une seconde pierre, mimant une aiguille, joue le fantôme d’une musique, des murmures et des crépitements. Une technologie rudimentaire au service de la nature permet à Rémy Bender de développer un univers sensible. Il cherche à faire entendre ce que ces sédiments millénaires ont à raconter. Ce travail est le fruit de sa résidence à la Villa Numa à la Chaux-de-Fonds en juillet-août 2023. Marie Gaitzsch

Platines vinyles, roches calcaires, métal, colsons, brique, matériaux de récupération, quatre éléments.

EN

I arrived after the storm
An uprooted tree exposed at the surface
The bony structure of the ground
Under my feet, the limestone sounded
Sonorous sediments of a vanished ocean

On a July 24th, a storm ravages a small town nestled in the hollow of a valley among the folds of a very old mountain range with limestone innards. Tiles fly, trees fall, an artist passes. Sédiments sonores is an installation composed of reclaimed elements and makeshift analog tools, turntables on which stones found among the roots of a fallen tree have been placed. The friction on these stones by a second stone, mimicking a needle, plays the ghost of a music, whispers, and crackles. A rudimentary technology in service to nature allows Rémy Bender to develop a sensitive universe. He seeks to make audible what these millennia-old sediments have to tell. This work is the result of his residency at Villa Numa in La Chaux-de-Fonds in July-August 2023. Marie Gaitzsch

Turntables, limestone, metal, colsons, bricks, salvaged materials, four elements.

Après la tempête, livre d’archive, Résidence Villa Numa, La Chaux‑de‑Fond (CH).

© coucoustudio

Sifflement, 2023
FR

Corne de bouquetin augmentée d’un haut-parleur vibrant diffusant l’enregistrement sonore d’un vent. Réalisé en haute montagne dans la dépression du Grand Cor (2584m, Fully, CH), le son émis a été réalisé avec un microphone placé à l’intérieur de cette même corne. Agissant comme un filtre, la corne nous donne à écouter le frottement du vent à travers sa propre fréquence.

Métal, amplificateur, haut-parleur vibreur, corne de bouquetin, son (loop) 19:00 min

EN

Ibex horn augmented by a vibrating loudspeaker broadcasting a sound recording of a wind. Recorded in the high mountains in the Grand Cor depression (2584m, Fully, CH), the sound was produced with a microphone placed inside the horn. Acting as a filter, the horn allows us to listen to the friction of the wind through its own frequency.

Metal, amplifier, loudspeaker, Ibex horn, sound (loop), 19:00 min.

Enregistrement sonore, Dépression du Grand Cor, 2584m, Fully (CH).

© Rémy Bender

Vue d’exposition: Perspective du Creux, Kunsthaus Langenthal (CH).

© Cedric Mussano

Sifflement, 2023
FR

Corne de bouquetin augmentée d’un haut-parleur vibrant diffusant l’enregistrement sonore d’un vent. Réalisé en haute montagne dans la dépression du Grand Cor (2584m, Fully, CH), le son émis a été réalisé avec un microphone placé à l’intérieur de cette même corne. Agissant comme un filtre, la corne nous donne à écouter le frottement du vent à travers sa propre fréquence.

Métal, amplificateur, haut-parleur vibreur, corne de bouquetin, son (loop) 19:00 min

EN

Ibex horn augmented by a vibrating loudspeaker broadcasting a sound recording of a wind. Recorded in the high mountains in the Grand Cor depression (2584m, Fully, CH), the sound was produced with a microphone placed inside the horn. Acting as a filter, the horn allows us to listen to the friction of the wind through its own frequency.

Metal, amplifier, loudspeaker, Ibex horn, sound (loop), 19:00 min.

Vue d’exposition: Perspective du Creux, Kunsthaus Langenthal (CH).

© Cedric Mussano

Impression solaire, 2023
FR

Relevé lumineux effectué dans la dépression du Grand Cor (2584 m) avec un ballon solaire. Ce ballon de couleur noir s’élève grâce à l’air chauffée sous l’effet du rayonnement solaire. Par son ascension, l’aérostat déroule une bobine de papier rendu photosensible avec la technique du cyanotype. Ce ruban de papier de 30m est exposé aux rayons du soleil selon la vitesse d’élévation du ballon. Dans un deuxième temps, la bobine de papier exposée au soleil a été numérisée et disséqué en une multitude d'images. Ces images mises bout-à-bout composent une vidéo monochrome de nuances de bleu.

Sacs poubelles, papier, cyanotype, corde, pvc, aluminium.
Vidéo, HD, son, 8:59.

EN

Light measurement realized in the Grand Cor depression (2584 m) using a solar balloon. This black balloon rises due to the air heated by the sun's rays. As it ascends, the balloon unwinds a roll of paper made photosensitive using the cyanotype technique. This 30-meter paper ribbon is exposed to the sun's rays at the speed of the rising balloon. In a second step, the paper coil exposed to the sun was digitized and dissected into a multitude of images. These images, stitched together, compose a monochrome video of blue hues.

Rubbish bags, paper, cyanotype, rope, pvc, aluminium.
Video, HD, sound, 8:59.

Impression solaire, dépression du Grand Cor, 2584m, Fully (CH).

© Rémy Bender

Photogramme: Impression solaire, HD, 4:30, 2023.

© Rémy Bender

Impression solaire, dépression du Grand Cor, 2584m, Fully (CH).

© Rémy Bender

Vue d’exposition: Perspective du Creux, Kunsthaus Langenthal (CH).

© Cedric Mussano

Vue d’exposition: Perspective du Creux, Kunsthaus Langenthal (CH).

© Cedric Mussano

Vue d’exposition: Perspective du Creux, Kunsthaus Langenthal (CH).

© Cedric Mussano

Impression solaire, 2023
FR

Relevé lumineux effectué dans la dépression du Grand Cor (2584 m) avec un ballon solaire. Ce ballon de couleur noir s’élève grâce à l’air chauffée sous l’effet du rayonnement solaire. Par son ascension, l’aérostat déroule une bobine de papier rendu photosensible avec la technique du cyanotype. Ce ruban de papier de 30m est exposé aux rayons du soleil selon la vitesse d’élévation du ballon. Dans un deuxième temps, la bobine de papier exposée au soleil a été numérisée et disséqué en une multitude d'images. Ces images mises bout-à-bout composent une vidéo monochrome de nuances de bleu.

Sacs poubelles, papier, cyanotype, corde, pvc, aluminium.
Vidéo, HD, son, 8:59.

EN

Light measurement realized in the Grand Cor depression (2584 m) using a solar balloon. This black balloon rises due to the air heated by the sun's rays. As it ascends, the balloon unwinds a roll of paper made photosensitive using the cyanotype technique. This 30-meter paper ribbon is exposed to the sun's rays at the speed of the rising balloon. In a second step, the paper coil exposed to the sun was digitized and dissected into a multitude of images. These images, stitched together, compose a monochrome video of blue hues.

Rubbish bags, paper, cyanotype, rope, pvc, aluminium.
Video, HD, sound, 8:59.

Ballon solaire, gouffre et disque, croquis, stylo bille sur papier, 2023

© Rémy Bender

Phonographe à vent, 2023
FR

Grâce à un fil tendu entrant en vibration par le passage du vent, ce dispositif traduit les fluctuations du vent en microsillons et les graves sur des disques vinyles. Les enregistrements sonores donnent à écouter un crépitement parsemé d’étranges sifflements.

Aluminium, moteur, panneau photovoltaïque, fil nylon, arceaux de tente, aiguille, plastique, disque en vinyle, matériaux de récupération.

EN

Using a taut wire that vibrates in the wind, this device translates the wind's fluctuations into microgrooves and the bass onto vinyl records. The sound recordings produce a crackling sound interspersed with strange whistling noises.

Aluminium, motor, photovoltaic panel, nylon wire, tent poles, needle, plastic, vinyl disc, salvaged materials.

Phonographe à vent, Dépression du Grand Cor, 2584m, Fully (CH).

© Rémy Bender

Détail: Phonographe à vent

© Rémy Bender

Détail: Phonographe à vent

© Rémy Bender

Détail: Phonographe à vent

© Rémy Bender

Phonographe à vent, 2023
FR

Grâce à un fil tendu entrant en vibration par le passage du vent, ce dispositif traduit les fluctuations du vent en microsillons et les graves sur des disques vinyles. Les enregistrements sonores donnent à écouter un crépitement parsemé d’étranges sifflements.

Aluminium, moteur, panneau photovoltaïque, fil nylon, arceaux de tente, aiguille, plastique, disque en vinyle, matériaux de récupération.

EN

Using a taut wire that vibrates in the wind, this device translates the wind's fluctuations into microgrooves and the bass onto vinyl records. The sound recordings produce a crackling sound interspersed with strange whistling noises.

Aluminium, motor, photovoltaic panel, nylon wire, tent poles, needle, plastic, vinyl disc, salvaged materials.

Microsillon d'un vent, 2023

© coucoustudio

Caméra à vent, 2022
FR

Caméra à vent, 2022
Aluminium, bois, courroies, film argentique, matériaux de récupération

Appareil photographique argentique réalisant des prises de vue issues de la combinaison de l’optique et du mouvement éolien. Ce dispositif a été disposé aux abords de la dépression géologique du Grand Cor (2584 m, Fully, CH). La vidéo Perspective du Creux (2022) présente un déroulé des résultats obtenus et montés bout-à-bout.

Perspective du Creux, 2022
Vidéo loop, dimensions variables, 23:24

Le site du Grand Cor (2584 m, Fully, CH) est une dépression géologique karstique située en haute montagne. Un terrain minéral chaotique parsemé de gouffres où la neige qui fond s’infiltre et érode la montagne de l’intérieur. À travers cet espace sans réelle perspective ni panorama, comme une montagne en creux se pose la question de sa représentation. Cette vidéo réalisée avec un appareil photographique éolien (Caméra à vent, 2022) propose un changement de perspective sur ce paysage montagneux. Dans cette lecture autre de notre environnement ces images fusionnent mouvement tectonique et éolien. Montagnes étirées, visions nuageuses ou océaniques, ce film donne à voir un paysage devenu matière de sa propre abstraction.

EN

Caméra à vent, 2022
Aluminium, wood, belts, silver film, salvaged materials

Analog camera producing images based on a combination of optics and wind movement. The device was set up on the edge of the geological depression of Grand Cor (2584 m, Fully, CH). The video Perspective du Creux shows the results obtained and assembled end-to-end.

Perspective du Creux, 2022
Video loop, HD, 23:24

The Grand Cor site (2584 m, Fully, CH) is a karstic geological depression in the high mountains. A chaotic mineral terrain dotted with chasms where melting snow seeps in and erodes the mountain from within. Through this space with no real perspective or panorama, like a mountain in hollow, the question of its representation arises. This video, made with a wind camera (Caméra à vent, 2022), offers a different perspective on this mountain landscape. In this different reading of our environment, these images merge tectonic movement and wind. Stretched out mountains, cloudy or oceanic visions, this film shows a landscape that has become the material of its own abstraction.

Caméra à vent, Dépression du Grand Cor, 2584m, Fully (CH).

© Rémy Bender

Caméra à vent, Dépression du Grand Cor, 2584m, Fully (CH).

© Rémy Bender

Caméra à vent, HEAD Genève (CH).

© Rémy Bender

Caméra à vent, HEAD Genève (CH).

© Rémy Bender

Perspective du Creux, HEAD Genève (CH). vidéo loop, HD, 23:24.

© HEAD Genève

Perspective du Creux, HEAD Genève (CH). vidéo loop, HD, 23:24.

© HEAD Genève

Caméra à vent, 2022
FR

Caméra à vent, 2022
Aluminium, bois, courroies, film argentique, matériaux de récupération

Appareil photographique argentique réalisant des prises de vue issues de la combinaison de l’optique et du mouvement éolien. Ce dispositif a été disposé aux abords de la dépression géologique du Grand Cor (2584 m, Fully, CH). La vidéo Perspective du Creux (2022) présente un déroulé des résultats obtenus et montés bout-à-bout.

Perspective du Creux, 2022
Vidéo loop, dimensions variables, 23:24

Le site du Grand Cor (2584 m, Fully, CH) est une dépression géologique karstique située en haute montagne. Un terrain minéral chaotique parsemé de gouffres où la neige qui fond s’infiltre et érode la montagne de l’intérieur. À travers cet espace sans réelle perspective ni panorama, comme une montagne en creux se pose la question de sa représentation. Cette vidéo réalisée avec un appareil photographique éolien (Caméra à vent, 2022) propose un changement de perspective sur ce paysage montagneux. Dans cette lecture autre de notre environnement ces images fusionnent mouvement tectonique et éolien. Montagnes étirées, visions nuageuses ou océaniques, ce film donne à voir un paysage devenu matière de sa propre abstraction.

EN

Caméra à vent, 2022
Aluminium, wood, belts, silver film, salvaged materials

Analog camera producing images based on a combination of optics and wind movement. The device was set up on the edge of the geological depression of Grand Cor (2584 m, Fully, CH). The video Perspective du Creux shows the results obtained and assembled end-to-end.

Perspective du Creux, 2022
Video loop, HD, 23:24

The Grand Cor site (2584 m, Fully, CH) is a karstic geological depression in the high mountains. A chaotic mineral terrain dotted with chasms where melting snow seeps in and erodes the mountain from within. Through this space with no real perspective or panorama, like a mountain in hollow, the question of its representation arises. This video, made with a wind camera (Caméra à vent, 2022), offers a different perspective on this mountain landscape. In this different reading of our environment, these images merge tectonic movement and wind. Stretched out mountains, cloudy or oceanic visions, this film shows a landscape that has become the material of its own abstraction.

Photogramme: Perspective du Creux, vidéo loop, HD, 23:24.

© Rémy Bender

Projecteur à caillou, HEAD Genève (CH).

© Rémy Bender

Projecteur à caillou, 2022

FR

Le paysage minéral et karstique de la dépression du Grand Cor (2584 m) est un espace où l’eau s’infiltre dans des gouffres et s’écoule dans des galeries de plusieurs kilomètres pour finalement ressortir au pied de la montagne. Le fonctionnement de ce projecteur est basé sur le système karstique même de ce lieu: un fragment de roche calcaire trouvé sur place est utilisé ici comme une archive du lieu. Des gouttes d’eau tombent sur le caillou en lente rotation. Au moyen d’une lampe et d’un objectif, l’image de cette pierre en mouvement est projetée sur une surface. Cette projection analogique donne à voir, à travers ce fragment minéral, une image spectrale du lieu.

Roche calcaire à nodules ferrugineux du Berriasien supérieur, bois, eau, moteur, lampe LED, bâche plastique.

EN

The mineral and karstic landscape of the Grand Cor depression (2584 m) is an area where water seeps into chasms and flows through galleries several kilometers long, finally emerging at the foot of the mountain. The operation of this projector is based on the karstic system of the place itself: a fragment of limestone found on site is used here as an archive of the site. Drops of water fall onto the rock in slow rotation. Using a lamp and a lens, the image of this moving stone is projected onto a surface. This analogue projection reveals, through this mineral fragment, a spectral image of the site

Upper Berriasian limestone with iron nodules, wood, water, motor, LED lamp, plastic sheeting.

Informations

FR

Rémy Bender (1988, CH/FR) est un artiste visuel basé en Valais (CH). Il est membre du collectif facteur et collabore en duo avec le plasticien sonore Basile Richon sous le nom Richon-Bender.

Il fabrique des images en mouvement en collaboration avec des phénomènes naturels: la force du vent, de l’eau, du soleil, l’érosion. À partir d’outils analogiques expérimentaux bricolés, il questionne notre rapport aux images et à leurs modes d’apparition en rendant visible leur processus de fabrication. Ces dernières années, son travail artistique s’est focalisé sur la dépression géologique du Grand Cor située en haute montagne. De cette recherche a découlé le projet Perspective du Creux qui interroge la manière dont nous appréhendons et interagissons avec l’environnement alpin.

Rémy Bender s’est formé en design graphique à l’EDHEA (Ecole de Design et Haute Ecole d’Art du Valais, Sierre, CH), puis a étudié l’illustration à l’ERG (Bruxelles, BE) et à l’E[AD] (Escuela de Arquitectura y Diseño, Valparaíso, CL). En 2022 il termine son master en arts visuels au sein du work.master à la HEAD (Haute Ecole d’Art et de Design, Genève, CH). Il présente son travail en Suisse et à l’étranger. Grâce à la bourse New Heads il a exposé son dernier projet Perspective du Creux en 2023 au Kunsthaus Langenthal (CH). Il a récemment reçu le prix du public à la 75e Biennale d’Art de La Chaux-de-Fonds (CH) et a obtenu avec le collectif facteur le prix culturel d’encouragement du Canton du Valais en 2022. Parallèlement à sa pratique artistique, il enseigne le graphisme à l’EDHEA.

EN

Rémy Bender (1988, CH/FR) is avisual artist based in Valais (CH) member of collectif facteur and the association les affluents. Works with Basile Richon under the name Richon-Bender and graphic design teacher at EDHEA.

Rémy Bender produces moving images from natural phenomena: wind, water, roc and sun. Employing handcrafted experimental tools, he questions our relation to images and the ways they appear, displaying the process that brought them to life. Throughout the last few years, his practice has been primarily centered around the geological depression of Grand Cor, located in high mountains.

He’s been trained in graphic design at EDHEA (Valais School of Arts, Sierre, CH), then studied illustration at ERG (Graphic Research School, Brussels, BE) and at E[AD] (Escuela de Arquitectura y Diseño, Valparaíso, CL). In 2022 he finished his master’s degree in visual arts as part of the work.master programme at HEAD (Haute Ecole d'Art et de Design, Geneva, CH). Following the program work.master. He exhibits is work in Switzerland and abroad. With the New Heads grant, his latest project, Perspective du Creux, was exhibited in 2023 at Kunsthaus Langenthal (CH). He recently won the Audience Award at the 75th Biennale d'Art of La Chaux-de-Fonds (CH) and was awarded with the collectif facteur by the Cultural Encouragement Prize of Canton of Wallis in 2022. Alongside his artistic practice, he teaches graphic design at EDHEA.

Design : Rémy Bender, Marianne Plano. Programmation : Marianne Plano. Font : ES Allianz, Extraset.

Événements

À venir 8–26.10.24 SONANDES
Biennale d'art sonore
La Paz (BO)
En ce moment 13.4–13.7.24 Dans la Nature...
Exposition collective
Espace Multimédia Gantner, Bourogne (FR)
10.3–9.6.24 Temps de Mars
Exposition collective
Musée des Beaux-Arts de la Chaux‑de‑Fonds, (CH)
Passés 30–22.10.23 Ultra Liquida
Exposition collective avec Basile Richon
Torre dei Forni (CH)
28.10.23–10.2.24 Solar Breath
Exposition collective
ERES Stiftung, Munich (DE)
22.10.23–11.2.24 Jubiler encore!
75e Biennale d’Art de la Chaux-De-Fonds
Musée des Beaux-Arts, La Chaux-de-Fonds (CH)
15.10–15.12.23 À travers la verrière
Exposition collective avec le collectif Facteur
Biennale Internationale du Son, Théâtre Les Halles, Sierre (CH)
1–31.8.23 Villa Numa
Résidence artistique
La Chaux-de-Fonds (CH)
22–22.7.23 Beauty & Rooms
Exposition collective avec le collectif Facteur
Palp Festival, Sion (CH)
13.5–22.10.23 Bex & Art 2023
Triennale d’art contemporain
Parc Szilassy, Bex (CH)
29.4–25.6.23 Perspective du Creux
Exposition personnelle
Kunsthaus Langenthal (CH)
22.4–22.5.23 Apparatus
Exposition en duo avec Mathieu-Bernard Raymond
Standard/Deluxe, Lausanne (CH)
7.4–4.6.23 Stone to the Sun
Exposition collective
La Grenette, Sion (CH)
18–20.11.22 Transcriptions de paysages
Exposition avec les éditions Ripopée
La Serre 89, La Chaux-de-Fonds (CH)
13.5–23.9.22 Sion quo Vadis?
Exposition collective organisée par l’association le Cairn
Médiathèque, Sion (CH)
24–25.11.21 Hik et Nunk
Festival des arts vivants, exposition avec Basile Richon
Monthey (CH)
24.9.21–6.3.22 Silhouettes Bucoliques
Intervention artistique avec le collectif Facteur
Espace Focus, Savièse (CH) et Espace Graffenried, Aigle (CH)
15.5–26.9.21 Les objets de la mémoire
Exposition collective avec le collectif Facteur
Le Manoir, Martigny (CH)
8.5.21 Désalpe
Exposition collective
Atelier Alpin, Hérémence (CH)
1.4–1.5.21 Comment quitter la Terre?
Exposition collective
LiveInYourHead, HEAD, Genève (CH)
14–27.2.21 #ArtisteDici
Exposition collective avec le collectif Facteur
Sion (CH)
1.12.20–8.5.21 Atelier Alpin
Résidence artistique
Hérémence (CH)
4.7–27.9.20 Bruissons
Exposition collective
Bruson (CH)
25.10.19 L'USINE
Performance
Bruxelles (BE)
26.7–5.8.19 PANORAMA
Résidence artistique + exposition collective avec le collectif Facteur
Sacco (IT)
20–27.7.19 BOCTO 2019
Résidence artistique et exposition collective
Versegères (CH)
29.6–28.9.19 Paysage Clos
Exposition par le collectif Facteur
Cabane du Demècre, 2361m (CH)
22.6.19 Branson Festival
Performance avec
Fully (CH)
8–9.6.19 Carnötzet
Performance avec Basile Richon
Palp Festival, Muraz (CH)
16.5.19 Afterwork #48
Performance
Château Éphémère, Carrières-sous-Poissy (FR)
22.4–22.5.19 Château Éphémère
Résidence artistique
Carrières-sous-Poissy (FR)
7.2–7.3.19 Alcôve Réverbérante
Exposition avec le collectif Facteur
Bibliothèque de l'EDHEA
18.11.18 Hik & Nunk
Performance
Monthey (CH)
17.8.18 Fluctuation
Exposition avec Basile Richon
La Maison Blanche, Monthey (CH)
30.7–4.8.18 BOCTO 2018
Résidence et exposition collective
Versegères (CH)
29.6.18 Installation Express
Exposition avec le collectif Facteur
PUTSCH Galerie, erg, Bruxelles, BE
19.10.17 Stations Cinétiques
Performance avec Basile Richon
Théâtre Interface, Sion (CH)
5.10.17 Stations Cinétiques
Performance avec Basile Richon
Théâtre du Raccot
1.9–8.10.17 Malévoz Quartier Culturel
Résidence artistique avec Basile Richon
Monthey. (CH)
23–29.7.17 BOCTO 2017
Résidence et exposition collective
Versegères (CH)
26.3.17 TSNUK
Exposition collective
Fri-Son, Fribourg (CH)
17–20.3.17 Looking Forward to the ocean
Exposition collective avec Juliette Le Monnyer
Galerie de l'ERG, Bruxelles (BE)
1.1.17 Stadt Weiterbauen
Exposition collective
Maximilian Forum, Munich (DE)
1.1.16 Gymkana
Exposition collective
Valparaiso (CL)
22.8.15 CARGO Festival
Exposition collective, concert, performance
Sion (CH)
3.8.15 Civet
Exposition collective avec le collectif Facteur
Le Garenne, Monthey (CH)

Presse